Перейти к публикации
Ректор

Que nous réserve 2018 : Peugeot Partner III

Оцените эту тему

Рекомендованные сообщения

Peugeot Partner
Encore quelques mois à attendre

Si une majeure partie de l’année 2018 sera accaparée par la seconde génération de la Peugeot 508, une autre nouveauté, plus discrète mais tout aussi majeure, sera également lancée dans la seconde partie de l’année. Ce modèle, c’est bien entendu la troisième génération du Peugeot Partner qui, sur le modèle de son grand frère, le Peugeot Expert, va opérer une importante mue, pour véritablement monter en gamme. Le Peugeot Partner reste année après année un modèle stratégique pour Peugeot, puisque si la version VP, le Peugeot Partner Tepee, est moins populaire ces dernières années, effet SUV oblige, la version utilitaire reste le modèle le plus vendu par Peugeot Professionnel. La tâche est donc ardue pour les équipes de la marque, et, pour la première fois, en plus du Citroën Berlingo, le Peugeot Partner III aura un nouveau dérivé, qui sera la nouvelle génération de l’Opel Combo. Faisons le point sur les principales évolutions de la fourgonnette et de la future navette familiale.

Nouvelle plateforme et nouveaux moteurs

Si le design de la troisième génération du Peugeot Partner devrait évoluer à la marge (à cause des contraintes d’habitabilité nécessitant un style cubique), en adoptant néanmoins les derniers codes stylistiques apparus notamment sur le Peugeot Traveller, sous la tôle, à peu près tout change. Un style sur la face avant qui sera personnalisé suivant le modèle. Ainsi, le Citroën Berlingo et l’Opel Combo auront des faces avant plus différenciées qu’actuellement.

A commencer par le châssis. La génération actuelle, commercialisée depuis 2008, repose sur la plateforme PF2, inaugurée par la Peugeot 307 en 2001, et qui commence à vieillir, rendant notamment impossible l’installation de certains équipements dernier cri. Pour cette nouvelle génération, le Peugeot Partner se met à la page, et reposera donc sur l’indispensable plateforme EMP2, que l’on retrouve notamment sur les Peugeot 308, 3008 et prochainement 508. Avec à la clé, une masse réduite pour plus d’agilité et de meilleures sensations de conduite, et une moindre consommation de carburant.

Côté motorisations, là aussi les évolutions seront nombreuses. D’abord sur le choix des carburants. Si aujourd’hui le diesel prédomine, le regain d’intérêt pour l’essence verra ce carburant revenir en force sur le Peugeot Partner. Ainsi, nous devrions sans surprise retrouver les versions Euro6.c des blocs 1.2 PureTech 110 et 130, en boite manuelle à 6 rapports ou avec la boite automatique EAT8. En diesel, l’offre devrait également se réduire avec un cœur de gamme incarné par le nouveau moteur 1.5 BlueHDi 100, lui aussi disponible avec une boite de vitesses manuelle à 6 rapports. Tandis que pour l’instant, nous n’avons pas d’informations sur la reconduite de la version électrique. Les annonces officielles portent sur les véhicules reposant sur la plateforme CMP, la plateforme EMP2 semblant plutôt dédiée à l’hybride.

De nouveaux équipements inédits

Peugeot Partner
Un intérieur qui monte en gamme

Avec les premiers spyshots de l’intérieur de ce nouveau modèle (les photos semblent montrer plutôt un Citroën Berlingo, qui sera fortement similaire au Peugeot Partner), on peut commencer à dessiner l’étendue des équipements qui seront disponibles. Si pour la plupart, ils sont repris des autres segments, ils restent tout de même rares sur le segment des ludospaces compacts.

Ainsi, on peut noter que cette nouvelle génération du Peugeot Partner, en plus de conserver ses portes latérales coulissantes, proposera aussi des vitres ouvrantes, coulissantes et électriques au rang 2. Une grande évolution, qui manquait sur les anciennes générations, qui proposaient seulement des vitres à compas. Aussi, sur le plan du confort, les sièges chauffants feront partie du jeu, en espérant une disponibilité en France. Tandis que la caméra de recul Visiopark 1 s’affichera sur le large écran tactile de 8 pouces, repris du Peugeot 3008.

Le reste des équipements est déjà connu et nous retrouverons les aides à la conduite des dernières nouveautés. AFIL, Active Safety Brake… Toutes ces aides reposant sur la caméra multifonctions, située en haut du pare-brise, seront bien entendu présentes.

Sur le design de la planche de bord, la camouflage reste important ce qui ne permet pas de dire grand chose, hormis que le Peugeot i-Cockpit ne sera très certainement pas de la partie, collaboration oblige. La console centrale devrait être commune aux 3 modèles, qui apparaît comme plus massive qu’auparavant, pour se rapprocher de l’univers des SUV.

Une production toujours en Espagne

Attendue pour le second semestre 2018, la troisième génération du Peugeot Partner devrait faire ses premiers pas publics à l’occasion du Mondial de Paris. Toujours fabriquée à l’usine de Vigo (qui accueillera aux dernières nouvelles la seconde génération du Peugeot 2008 attendue à l’horizon 2020), la voiture fera également partie intégrante de la stratégie de croissance sur les véhicules utilitaires, avec une production de plus en plus mondiale, et d’autres implantations, notamment en Chine, en Russie, en Afrique et en Amérique Latine.


Quelles sont vos attentes à propos du prochain Peugeot Partner ? Venez commenter sur notre forum

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter

Cet article Que nous réserve 2018 : Peugeot Partner III est apparu en premier sur Forum-Peugeot.com.

Просмотр полной статьи

Поделиться сообщением


Ссылка на сообщение
Поделиться на других сайтах

Создайте аккаунт или войдите в него для комментирования

Вы должны быть пользователем, чтобы оставить комментарий

Создать аккаунт

Зарегистрируйтесь для получения аккаунта. Это просто!

Зарегистрировать аккаунт

Войти

Уже зарегистрированы? Войдите здесь.

Войти сейчас

×