Перейти к публикации

Rallycross : le Team Peugeot Total confirme au Portugal

Оцените эту тему


Рекомендованные сообщения

 

Rallycross
Sébastien Loeb de nouveau sur le podium

Après des débuts prometteurs à Barcelone il y a 15 jours, le Team Peugeot Total, et Sébastien Loeb en particulier, continue sur sa lancée sur la seconde spéciale de la saison 2018 du championnat de Rallycross. Au Portugal, sur le circuit de Montalegre, le temps n’était pourtant pas au beau fixe, avec des chutes de neige, consécutives de la haute altitude. Cependant, pas de quoi déstabiliser Sébastien Loeb, qui a une nouvelle fois fait preuve de son talent pour emmener sa Peugeot 208 vers le podium : il signe une 2ème place consécutive sur cette manche ! Les 3 pilotes Peugeot ont fait valoir leur compétitivité et celle de leur voiture dans des conditions difficiles, lors d’une course qui restera gravée dans les mémoires.

a

Bruno Famin, Directeur de Peugeot Sport : « C’est un très bon week-end pour le team Peugeot Total ! Même si les résultats bruts sont similaires à ceux de la première manche à Barcelone, c’est encore plus positif car nous marquons beaucoup de points aux championnats pilotes et teams. Sébastien marque 25 points, ce qui fait de lui le deuxième meilleur performeur derrière Johan Kristoffersson, qui prend 26 points. Côté team, nous sommes meilleurs performeurs ex-aequo avec Volkswagen.  Par ailleurs, nous n’avons pas eu de problème technique et les voitures ont montré un rythme très performant tout au long du week-end, mieux sur le sec que sur le mouillé mais néanmoins encourageant. C’est une performance solide !« 

a

Les frères Hansen face à la malchance

Rallycross
Terre et neige au Portugal

Sébastien Loeb a démarré en trombe à Montalegre, en remportant la manche qualificative Q1, puis en terminant 2ème de Q2 – une performance qui le plaçait meneur aux points à l’issue de la journée du samedi. Moins confiant dans les conditions détrempées et glissantes des manches Q3 et Q4 le dimanche matin, il réussissait pourtant à accéder confortablement aux demi-finales et qualifiait sa Peugeot 208 WRX de 600 chevaux pour la finale. Finalement, dans une bataille épique disputée en glissade alors qu’une neige épaisse tombait sur le circuit, l’Alsacien décrochait la 2ème place – même résultat qu’à Barcelone – renforçant ainsi sa position au classement général du championnat.

a

Sébastien Loeb : « Les sensations de pilotage avec la 208 WRX étaient très bonnes dès le départ. Sur le sec, la voiture était facile à piloter et j’étais en confiance. Je pouvais me concentrer davantage sur l’attaque que sur la manière de placer la voiture. Les deux premières manches qualificatives Q1 et Q2 se sont bien passées mais les conditions météo ont beaucoup changé ensuite, ce qui a ajouté de la complexité à la course. J’ai eu plus de mal à trouver la bonne ligne en Q3 et Q4. En demi-finale, c’était à nouveau plus sec mais la finale s’est déroulée sous la neige ! Au final, nous avons eu un bon rythme ce week-end dans des conditions plus sereines qu’à Barcelone. La bataille avec les autres teams est serrée mais nous sommes en bonne position. En rallycross, il faut être à l’attaque sans relâche pour marquer des points. Ce n’est pas facile mais très satisfaisant quand on parvient à ce résultat.« 

a

En se plaçant en tête de la manche qualificative Q2 devant son illustre coéquipier, Timmy Hansen était le seul à battre Sébastien Loeb en course le samedi et terminait 2ème au classement intermédiaire à l’issue de la 1ère journée. Le Suédois se qualifiait facilement pour les demi-finales et réalisait un tour de force en remportant sa manche, toujours devant Loeb. Un enchainement remarquable qu’il ne parviendrait pourtant pas à confirmer en finale, en partant à la faute alors qu’il attaquait pour tenter de décrocher la victoire. Timmy repart du Portugal sans trophée, mais avec de précieux points cumulés au classement pilote.

a

Rallycross
Timmy Hansen part à la faute en finale

Timmy Hansen : « Dans la finale, j’étais sur un bon rythme mais Kristoffersson était plus rapide et je suis parti à la faute. La météo avait également changé juste avant cette course, et nous n’avons pas eu le temps de modifier le set-up pour adapter la voiture à ces conditions plus glissantes. C’est l’une des explications, mais c’est également dû à mon erreur. Je suis arrivé trop vite dans un virage, j’ai touché le rail et fait un tête-à-queue. Cela peut arriver quand on est à l’attaque. Globalement, nous avons eu un bon week-end de course avec des bonnes performances dans les manches qualificatives et une victoire en demi-final, alors qu’il a commencé à neiger au milieu du run. Je suis déçu de ne pas être sur le podium mais les performances sont là sur la piste ; il n’y a pas de raison d’être négatif !« 

a

Kevin Hansen a réalisé des premiers runs prometteurs samedi, et fait preuve de sa combativité avec une 5ème et une 9ème place dans les manches qualificatives Q3 et Q4 dimanche matin, alors que les conditions de course devenaient de plus en plus difficiles. En demi-finale, le jeune pilote perdait cependant tout espoir d’accéder à la finale suite à la casse de l’échangeur d’air de sa Peugeot 208 WRX au contact de l’un des concurrents. Forcé à l’arrêt pour préserver le moteur, Kévin repart du Portugal avec l’ambition de prendre sa revanche lors de la prochaine course en Belgique.

a

Kevin Hansen : « J’ai pris un très bon départ en demi-finale, juste derrière Mattias Ekström. J’étais persuadé qu’il prendrait le tour joker. Mais il a freiné pour tourner, je n’ai pas pu réagir suffisamment vite. Je l’ai touché et j’ai cassé l’échangeur d’air. Et c’était fini. Je suis déçu bien sûr ; c’est difficile de s’arrêter net de cette manière sans rien pouvoir faire. Le positif, c’est que nous avons une bonne vitesse et que j’ai fait des meilleurs départs qu’à Barcelone. Dans ces deux premières épreuves, j’ai accédé aux demi-finales. J’ai de très bonnes sensations avec la voiture et je me sens en confiance, en particulier sur ce genre de course où il faut beaucoup glisser. Sans cet incident en demi-finale, je pense que j’aurais pu me battre en finale !« 

La prochaine manche

La 3ème épreuve du Championnat du Monde FIA de Rallycross se tiendra à Mettet en Belgique les 12 et 13 mai. Le circuit Jules Tacheny, à proximité de Charleroi, présente un tracé de 1,149 kilomètre, composé à 61% d’asphalte et 39% de terre. C’est un circuit assez technique, comparé aux autres circuits du calendrier, avec des sections sinueuses et des virages à basse vitesse. Le joker, situé à la fin du tour – à l’inverse du Portugal – garantit des fins de courses spectaculaires ! La Belgique, nation de rallycross, est l’un des rendez-vous incontournables du championnat et attire chaque année des milliers de fans à Mettet.

Classement pilotes après la manche 2

1. Johan KRISTOFFERSSON / Volkswagen Polo R – 53 pts
2. Andreas BAKKERUD / Audi S1 – 44 pts
3. Petter SOLBERG / Volkswagen Polo R – 43 pts
4. Sébastien LOEB / PEUGEOT 208 WRX – 39 pts
5. Timmy HANSEN / PEUGEOT 208WRX – 36 pts
6. Mattias EKSTRÖM / Audi S1 – 36 pts
7. Niclas GRÖNHOLM / Hyundai i20 – 28 pts
8. Janis BAUMANIS / Ford Fiesta – 22 pts
9. Guerlain CHICHERIT / Renault Mégane RS – 20 pts
10. Timur TIMERZYANOV / Hyundai i20 – 17 pts
11. Kevin HANSEN / PEUGEOT 208WRX – 16 pts
12. Robin LARSSON / Ford Fiesta – 15 pts
13. Kevin ERIKSSON / Ford Fiesta – 14 pts
14. Jérome GROSSET-JANIN / Renault Mégane RS – 12 pts
15. Grégoire DEMOUSTIER / Peugeot 208 – 3 pts

Classement constructeurs après la manche 2

1. PSRX Volkswagen Sweden – 96 pts
2. EKS Audi Sport – 80 pts
3. Team PEUGEOT Total – 75 pts
4. GRX Taneco – 45 pts
5. GC Kompetition – 32 pts
6. Olsbergs MSE – 29 pts

Cet article Rallycross : le Team Peugeot Total confirme au Portugal est apparu en premier sur Forum-Peugeot.com.

Просмотр оригинальной версии.

Ссылка на сообщение
Поделиться на других сайтах
×
×
  • Создать...